La chirurgie et la médecine esthétique sont des facilitateurs de bien-être

chirurgie esthétique
chirurgie esthétique

Il existe de nombreux centres de chirurgie esthetique à lyon toutefois avant de choisir votre chirurgien, petit zoom sur les origines de la chirurgie esthetique :

Retour sur les origines de la chirurgie esthétique

On a du mal à l’imaginer, mais la chirurgie esthétique ne date pas d’hier. En effet, on a pu trouver des manuels écrits il y a plus de 4 millénaires et qui font état d’une chirurgie faciale après une blessure. Cela signifie que la chirurgie réparatrice était déjà connue par les Égyptiens, mais également par les Grecs et les Romains, bref toutes les peuplades de l’Antiquité. Plus tard, en Inde, les médecins étaient ainsi capables de faire une rhinoplastie, notamment pour réparer le nez des femmes adultères. En effet, dans cette partie de monde, telle était la punition pour celles qui osaient d’être infidèle à leurs époux. On a pu ainsi lire dans le journal du missionnaire Theodore Leigthon Pennel « Among the wild tribes of the Afghan frontier » que les spécialistes du 19e siècle utilisaient une technique vieille de plusieurs siècles pour redonner à la femme une apparence plus « normale » après cette brutale mutilation.

Il est donc probable que ce sont les Indiens qui étaient les premiers à maîtriser les techniques de la chirurgie du nez. Plus tard, les peuples hébraïques sont également devenus maîtres en matière de lipectomie. Il faudra attendre la fin du Moyen-âge pour voir le médecin italien Gaspare Tagliacozzi publier le premier traité européen de chirurgie plastique. Comme l’Église ne tolère pas que l’on réalise des interventions esthétiques sur le corps humain, le père de la « greffe italienne » du nez est rapidement excommunié. C’est donc seulement au 19e siècle que la première réduction mammaire a lieu en France, pendant qu’aux États-Unis, la première abdominoplastie est réalisée.

Premières victoires de la chirurgie réparatrice dans les guerres

La rhinoplastie moderne, telle que nous la connaissons aujourd’hui, enregistre ses premiers succès en Europe grâce au chirurgien plastique allemand Jacques Joseph et outre-Atlantique grâce au chirurgien John Orland Roe. Mais c’est surtout la Première Guerre mondiale qui a permis à la médecine esthétique de montrer toute son utilité. En effet, les soldats dans les tranchées étaient seulement protégés par leurs casques. Et comme les obus et les bombes devenaient de plus en plus perfectionnés, les blessures au visage étaient très nombreuses. Et afin de permettre à ces hommes de retrouver une vie plus ou moins normale, les états-majors décident de mettre en place des unités de chirurgie maxillo-faciale.

Cela a permis aux différents chirurgiens de développer un certain nombre de techniques afin de réussir ces opérations de chirurgie esthétique et plastique. Ce qui représentait une énorme avancée, compte tenu du niveau de connaissances de l’époque. Plus tard, l’utilisation des techniques dans le civil s’est répandue. Dès 1920, la célèbre actrice Sarah Bernhard accepte de réaliser un lifting du visage. C’est le Dr Suzanne Noël, la première femme chirurgien esthétique, qui effectue cette opération chirurgical sur la célébrité, dans son bloc opératoire. Les premières prothèses mammaires voient le jour en 1930, même si c’est seulement en 1962 que les prothèses renfermant du gel de silicone pour une augmentation mammaire ne sont disponibles qu’en 1962.

Des techniques de plus en plus perfectionnées en chirurgie esthétique

De nos jours, la clinique chirurgie esthetique bénéficie des dernières avancées de la médecine conjuguée aux progrès de la technologie afin de réaliser différentes opérations liées à la chirurgie esthétique. C’est ainsi que différentes techniques sont désormais disponibles pour répondre aux attentes du client. Il s’agit notamment :
– de peeling qui permet d’illuminer le teint et de réduire les fripures cutanées
– de l’injection de botox : réalisée par un chirurgien esthétique à lyon inscrit à l’ordre des médecins, elle permet au patient de rajeunir en aménuisant les pattes d’oie et en lissant les fronts grâce à l’injection de toxine botullique directement sous la peau
– De la liposuccion qui comprend la liposculpture et la lipoaspiration afin d’enlever les excédents de graisse sur les différentes parties du corps
– Du lifting qui inclut le lifting des cuisses, celui du ventre ou du bras intérieur dans le cadre d’une chirurgie esthétique lyon très bien encadrée
– De la microgreffe des cheveux ou encore la mise en place d’implants capillaire ou d’autres implants
– De la cryolipolyse qui est une technique d’élimination des masses graisseuses par le froid.